assurance auto resiliation

assurance auto resilie non paiement

Depuis 1958, tout moyen de locomotion à moteur roulant sur le territoire français est obligé de souscrire à une assurance. Ce contrat d’assurance permet au conducteur d’être à l’abri en cas de survenance d’incident sur son véhicule. En effet, en cas d’incidents mentionnés dans le contrat d’assurance, le conducteur bénéficiera du remboursement des frais engendrés par les dommages causés qu’ils soient matériels ou humains

Concernant l’assurance auto, outre le remboursement des dégâts matériels et humains qui sont inclus dans une assurance automobile classique, les conducteurs peuvent également choisir la souscription à d’autres garanties selon leur possibilité financière. Plusieurs incidents peuvent être encore garantis par l’assureur comme l’incendie, le vol, l’assistance en cas d’accident ou la responsabilité civile du conducteur.

assurance auto resiliation

Si auparavant la recherche d’une nouvelle compagnie d’assurance a posé un problème pour les conducteurs ayant connu ces incidents, ce problème ne se pose plus actuellement.

Concernant précisément les conducteurs ayant des contrats d’assurance auto résilié pour non paiement de primes, plusieurs assurances se sont spécialisés dans l’assurance des conducteurs ayant rencontré ces difficultés.L’assurance auto résilié pour non paiement permet aux conducteurs des mêmes couvertures que pour les assurances automobiles classiques à la seule différence que le montant des primes est un peu plus élevé pour ce type d’assurance vu le risque présenté par l’assuré.

assurance moto resilie non paiement

Afin de connaître au préalable le montant des primes à payer suivant les garanties choisies, les conducteurs peuvent obtenir gratuitement un comparatif de prix en ligne. Il vous suffit de renseigner convenablement le formulaire de demande de devis. En un clic, vous obtiendrez un comparatif du montant des primes à payer pour chaque assureur et trouver le meilleur prix. Alors, n’hésitez pas à remplir notre formulaire pour trouver le meilleur prix pour votre assurance auto assurance-auto-resiliation.

Assurance auto après résiliation

En France, comme dans de nombreux pays de la planète, la souscription d’un véhicule à 2, 3 ou 4 roues à une assurance auto est obligatoire dans tout le territoire. Dans l’Hexagone, l’assurance auto est obligatoire depuis la publication de la loi du 27 février 1958. L’assurance automobile en France est régie par le code des assurances. Actuellement les compagnies d’assurance prennent en charge la responsabilité civile relative aux dommages causés.

Si le remboursement des dommages sur la responsabilité civile est pareil pour tous les assurés, celui sur les matériels diffère selon le contrat souscrit entre les deux parties. En effet, les compagnies d’assurance proposent de nombreux types de contrats relatifs au besoin de chaque assuré. En allant du classique au plus compliqué, les assurés peuvent ont un large choix. Toutefois, plus les incidents assurés sont nombreux, plus le montant des primes à payer est élevé.

Généralement, le contrat d’assurance dure un an et est renouvelé sur tacite reconduction. Toutefois, l’une des deux parties peut procéder à la rupture du contrat si le motif est inclus dans les clauses du contrat. Pour la compagnie assurance, les motifs d’une rupture de contrat sont nombreux comme le non-paiement des primes, l’arrivée à terme de l’échéance, l’omission ou la déclaration inexacte d’un accident par l’assuré ou l’aggravation du risque. Par ailleurs d’autres facteurs peuvent également amener l’assureur à résilier le contrat hors échéance comme le déménagement ou le mariage de l’assuré.

Pour les ruptures de contrat pour des motifs à l’encontre de l’assuré, la souscription d’une assurance auto après résiliation est difficile pour ce dernier. Bien que certaines compagnies d’assurance acceptent de leur souscrire une assurance auto résiliation, ce type d’assuré doit payer une cotisation plus élevée que la moyenne vu les risques qu’il présente pour eux.

Assurance auto résilié pour non paiement

L’assurance auto est régie par diverses lois et par les codes des assurances. Aussi, toute souscription à une assurance voiture doit être matérialisée par la signature d’un contrat conclu entre la compagnie d’assurance et l’assuré. Ainsi, toutes les clauses relatives au contrat notamment l’obligation de chaque partie sont définies dans ce contrat. Concernant l’assureur, il a l’obligation de payer les dommages relatifs aux incidents survenus sur le véhicule suivant les termes définis dans le contrat. Quant à l’assuré, il a l’obligation de payer les primes correspondant aux échéances prévues. Par ailleurs, le conducteur a également l’obligation de faire une déclaration correcte des incidents qui sont survenus sur son véhicule. Ainsi, en cas de non-respect des termes du contrat, chacune des deux parties peut procéder à l’annulation du contrat mais selon la rupture doit se faire selon des clauses bien définies au préalable.

Ainsi, plusieurs causes peuvent amener la compagnie d’assurance à résilier une assurance auto à l’arrivée à terme de l’échéance comme l’aggravation du risque ou le nombre de sinistres enregistrés sur le véhicule. Toutefois, l’assureur peut également rompre le contrat hors échéance pour d’autres motifs comme le non-paiement des primes par l’assuré, l’omission de déclaration ou les fausses déclarations effectuées par l’assuré. Quant à l’assuré, il peut demander l’annulation du contrat à l’arrivée de l’échéance car il a trouvé une meilleure offre chez une autre compagnie d’assurance, en cas de déménagement, de mariage ou d’autres évènements ne lui permettant plus d’honorer le contrat.

Lors d’une assurance auto resiliation, le conducteur devra donc trouver un nouvel assureur pour garantir les incidents qui pourront survenir sur son véhicule.

Assurance auto resilie pour non paiement

La souscription d’une assurance auto est obligatoire dans l’Hexagone pour les conducteurs d’un véhicule de deux roues et plus. En effet, vu que chaque conducteur qui circule sur la voie routière présente des risques pour tous les usagers de la voie et également à lui-même, il est donc dans son obligation de souscrire à une assurance pour se prémunir des incidents qui peuvent survenir sur le véhicule.

Etant donné que les risques qui peuvent être rencontrés sont nombreux, les types d’assurance proposés par les compagnies d’assurance sont de même. Le conducteur a donc le choix entre le contrat classique qui porte garantie sur sa responsabilité civile ainsi que le dédommagement en cas d’accident responsable survenu. Toutefois, le conducteur peut également élargir le contrat en souscrivant à d’autres motifs comme le vol, l’incendie, les bris de glace voire une assurance tous risques. Le choix lui incombe, toutefois, il est souvent lié à sa capacité financière et également à ses besoins car plus les motifs garantis sont nombreux, plus le montant de la cotisation à payer est élevé. Aussi, le conducteur doit faire le bon choix pour ne pas tomber dans le risque de non-paiement des primes pour des problèmes financiers. Cependant, il se peut que le conducteur n’arrive pas à payer ses primes pour des causes indépendantes de sa volonté comme une maladie grave, un licenciement ou une faillite de son entreprise.

Dans tous les cas, en cas d’absence de paiement des primes et selon les clauses du contrat, la compagnie d’assurance peut procéder à la résiliation de l’assurance auto pour non paiement. Par la suite le conducteur aura du mal à trouver une nouvelle compagnie d’assurance pour assurer son véhicule. Et suite à cette assurance auto resilie pour non paiement, la compagnie d’assurance qui accepte d’assurer le véhicule va lui exiger le paiement d’une prime plus élevé que celle de la moyenne étant donné que ce conducteur présente un risque pour elle. Pour connaitre les termes de sa nouvelle assurance auto, il vous suffira de remplir le formulaire de demande de devis sur notre site comparateur de devis en ligne ou nous appeler directement sue le 0180916103.

Assurance auto résiliée pour non paiement

Depuis la publication de la loi du 27 février 1958 relative à l’assurance automobile, la souscription à ce type d’assurance est devenue obligatoire sur tout le territoire français. Ainsi, en souscrivant à une assurance automobile, le conducteur se verra rembourser les dommages causés à lui, aux tiers, aux autres passagers et au véhicule en cas d’accident responsable ou également en cas de survenance d’un incident relaté dans le contrat comme un vol, un incendie, un bris de glace ou une catastrophe naturelle.

En échange de ces prestations, le conducteur doit payer régulièrement une prime auprès de l’assureur. Le montant de la prime à payer qui est déterminé à l’avance, dépend constamment des options choisies et du type de véhicule. Et il se peut que le conducteur se trouve dans l’incapacité d’honorer le paiement de ses primes pour diverses raisons comme des problèmes financiers. Dans ce cas, la compagnie d’assurance a le droit de procéder à la résiliation de son assurance auto. Toutefois, les démarches à appliquer lors de la résiliation d’une assurance auto pour non-paiement doivent être respectées selon les clauses mentionnées dans les conditions générales du contrat.

Il est toutefois à noter qu’en cas d’assurance auto résiliée, le conducteur peut trouver de nouveaux assureurs pour garantir son véhicule lorsque sa situation le permet. Toutefois, vu qu’il est un client qui présente des risques, le montant des primes à payer proposé par les assureurs s’avère un peu plus cher que pour les clients normaux. Pour savoir le montant exact des primes à payer après une assurance auto résiliée, il suffit au conducteur de se renseigner à l’agence de l’organisme assureur ou aussi sur le site web de ce dernier. Pour le second cas, le conducteur peut procéder à une demande de devis assurance auto gratuitement. Les informations y afférent lui seront remises dans un prompt délai.

Assurance auto résilié pour non paiement

La souscription d’une assurance automobile est obligatoire dans tout l’Hexagone selon la loi du 27 février 1958 et en respect des codes des assurances. Généralement, l’assurance auto porte sur la garantie de la responsabilité civile du conducteur en cas d’accident responsable. Ainsi, en cas d’accident, l’assureur se doit de prendre en charge les frais relatifs aux dommages subis aussi bien sur le véhicule que sur le conducteur, les autres occupants du véhicule et également sur les tiers qui se trouvaient sur sa route impliqués dans l’accident. Outre la responsabilité civile, les compagnies d’assurance proposent également d’autres options comme l’assurance tous risques, l’assurance incendie-vol, l’assurance bris de glace ou encore l’assurance sur les catastrophes naturelles ou technologiques. Le montant des primes à payer sera donc relatives aux garanties choisies par le conducteur.

Cependant, il se peut qu’en cours du contrat, l’assureur décide unilatéralement de résilier l’assurance auto pour diverses raisons comme le non-paiement des primes, le retrait du permis de conduire ou encore l’enregistrement d’une conduite en état d’ivresse. Toutefois, pour résilier une assurance auto, la compagnie d’assurance doit respecter correctement la procédure à suivre comme mentionné dans les contrats d’assurance signés par les deux parties.

En cas d’assurance auto résiliée, le conducteur se verra donc dans l’obligation de trouver une autre compagnie d’assurance pour garantir son véhicule. Actuellement, de nombreux assureurs acceptent de conclure un contrat avec ces conducteurs. Toutefois, vu que ces derniers sont des clients à fort risque, les compagnies d’assurance leur infligent le paiement d’une prime plus élevée que le montant normal pour les garanties choisies et le type de véhicule.