Actualité

La pétition sur Carla Bruni 2013-11-05

La pétition sur Carla Bruni

Lancée depuis une semaine par un développeur de sites web, Nicolas Bousquet, la pétition en ligne exigeant à Carla Bruni de rembourser les 410 000 euros dépensés par l’Etat français pour son propre site internet a atteint ce jeudi 1er août la barre des 100 000 signatures électroniques.

Hébergée par la plateforme Change.org, la pétition enregistrait plus de 100 900 signatures ce jeudi en fin de journée. Ce site internet indique qu’il s’agit de la quatrième pétition la plus signée sur la plateforme Change.org en France depuis son lancement.

L’objet de la pétition consiste à exiger à l’ex-première dame de rembourser aux Français, l’argent financé par le budget de la présidence d’un montant de 330.000 euros en 2011 et de 80 000 euros en 2012. La facture décortiquée rapidement par les professionnels du web s’avère injustifiée et exorbitante. Selon de nombreux experts, le cout de ce genre de site qualifié de basique serait 100 fois moins cher à la facture annoncée. Ce remboursement sera destiné à aider les personnes vulnérables par le biais des associations caritatives œuvrant pour les démunis.

Cette contestation a commencé suite à la diffusion par un site d’un rapport de la cour des comptes sur la gestion de l’Elysée, le 15 juillet dernier. Ce rapport indique que le "site internet spécifique dédié à la conjointe du Président de la République, a été financé par le budget de l’Etat destiné à la présidence, pour un coût de 330.000 euros en 2011, puis 80.000 euros en 2012, soit un total de 410.000 euros. »

Suite à ces accusations, Carla Bruni-Sarkozy a réagi et menace de porter plainte contre tout propos affectant son honneur en accusant sa fondation d’avoir bénéficié de financements qui n’ont jamais existé.

Son avocat, Me Richard Malka, souhaitant clarifier les choses, a affirmé que la fondation caritative Carla Bruni n’aurait bénéficié du moindre centime de l’argent de l’Etat français. Il indique que les informations qui circulent sur le financement du site internet de la Fondation Carla Bruni par des fonds publics sont fausses. Selon ses dires, le site ayant édité ces informations a cessé ses activités depuis mai 2012 et que la fondation Carla Bruni ne peut donc être suspectée d’avoir tiré profit du budget de l’Etat.

Share Button