Actualité

EDF : augmentation des tarifs depuis le 1er août 2013 2013-11-05

EDF : augmentation des tarifs

Comme il a été annoncé par le ministre de l'Ecologie et de l'Energie, Philippe Martin au début du mois de juillet dernier, des révisions à la hausse seront apportées sur les factures d’électricité à partir du 1er août 2013. Cette décision a été affirmée par un arrêté publié dans le journal officiel mercredi. Le taux de la hausse s’élève en moyenne à 5% mais variera selon les catégories de clients. C’est la plus forte hausse connue depuis 10 ans.

Les détails de la hausse des tarifs :

La catégorie de clientèle (entreprises, collectivités) connaîtra une hausse de leur tarif d’EDF de 2,3% en moyenne pour les tarifs « jaunes ». Par contre les tarifs « verts » qui sont réservés aux gros consommateurs de courants tels que les industriels restes inchangés.

Par ailleurs, les tarifs « bleus » appliqués sur les consommateurs de petite puissance et les PME. Les particuliers connaîtront des augmentations au-dessous de la moyenne de 5%. Les PME quant à eux subiront une hausse de 2,7%. Avec cette augmentation du tarif, les particuliers devront payer en moyenne 3 euros en plus sur leur facture mensuelle.

Cependant, conformément à la promesse annoncée par le ministre de l'Ecologie et de l'Energie, Philippe Martin, certains particuliers connaîtront même une baisse de leur facture due à la réduction du tarif de leur abonnement.

Cette information a été affirmée par un régulateur qui annonce qu’une grande majorité des petits consommateurs au nombre de 17 millions connaîtront une hausse inférieure à la moyenne de 5%

Mais cette hausse ne s’arrêtera pas là. En effet, le ministre concerné annonce déjà l’application d’une seconde hausse des tarifs « bleus» de 5% à partir du mois d’août 2014. Toutefois, le PDG du groupe Henri Proglio annonce que les tarifs d’EDF resteront toujours les moins chers en Europe.

Toutefois, en guise de réconfort, les tarifs du gaz ont été ramené à la baisse, en moyenne de 0,45 %. Les particuliers quant à eux bénéficieront d’une baisse en moyenne des tarifs de 0,1% à 0,3% causes de la révision de tarif.

Cette solution a été prise entre l’EDF et les pouvoirs publics afin de garantir l’équilibre économique de cette maison. Elle témoigne donc la volonté des pouvoirs publics à chercher une meilleure couverture des coûts d’EDF.

De par sa publication, la Commission de régulation de l’énergie « CRE » annonce même que cette hausse de tarifs ne suffirait pas à couvrir les coûts d’EDF.

Conséquence pour le groupe:

Dès l’annonce de la hausse des tarifs au mois de juillet dernier, la santé boursière du groupe a connu une performance palpable, en étant la meilleure parmi les compagnies gazières et électriques d’Europe. En effet, cette décision a augmenté la confiance des investisseurs sur l’évolution des résultats du groupe.

Share Button