Actualité

La réforme des rythmes scolaires à l'école primaire 2013-11-20

La réforme des rythmes scolaires à l'école primaire

Le 23 janvier 2013, un décret a été publié portant sur la nouvelle organisation du rythme scolaire. Cette réforme a pour objectif de mieux répartir les heures en classe voire d’alléger les journées de classe afin de favoriser la réussite scolaire des élèves français.  Cette nouvelle organisation concerne les classes maternelles et élémentaires. Le principe est basé sur un programme où les enseignants devront agir plus lorsque la faculté de concentration des enfants est au top. Un guide pratique renfermant les informations relatives à la mise en œuvre de cette réforme sur le rythme scolaire a été distribué à l’ensemble des collectivités territoriales

Cette nouvelle organisation prévoit l’étalement des heures hebdomadaires sur neuf demi-journées avec une pause de 1heure et demie au minimum. Une journée de classe sera de 5 heures 30 minutes au maximum et une demi-journée durera  au maximum 3 heures 30 minutes.

Par ailleurs, des activités pédagogiques complémentaires sont prévues pour aider les élèves connaissant quelques difficultés dans leur apprentissage, pour accompagner chaque élève dans les travaux personnels ou également pour effectuer une activité prévue dans des projets éducatifs de l’école. En plus, les activités qui seront proposées aux élèves durant les heures d’apprentissage seront discutées avec les collectivités territoriales et les propos varieront en fonction des élèves de chaque école. A part les programmes scolaires, les élèves pourront également accéder à d’autres activités sportives ou culturelles pour éveiller leur curiosité intellectuelle, découvrir leurs  compétences  et renforcer leur désir d’être à l’école.

La mise en place de cette nouvelle organisation sera effectuée de manière souple en tenant compte des particularités et des contraintes de chaque élève et de chaque école.

Cependant, les avis des instituteurs se divisent sur la mise en place de cette réforme. Comme son objectif l’indique ci-dessus, cette réforme devrait améliorer le niveau scolaire des enfants français. Toutefois, certains instituteurs évoquent que cette réforme ne sera pas bénéfique pour les élèves. En effet, ces derniers indiquent qu’avec des journées de travail plus longues, les enfants seront fatigués et les objectifs ne seront plus atteints. Selon ces instituteurs, la réforme n’apportera que des préjudices pour les enfants.

Share Button